UN PROJET DE RER ENTRE PAYS BASQUE, LANDES ET BÉARN POUR 2032


Comme toutes les collectivités, la Région Nouvelle-Aquitaine a choisi la mobilité douce et la préservation environnementale dans ses priorités.

Elle a présenté un projet qui allie les deux secteurs : d’ici 2032, un service express régional métropolitain (SERM) basco-landais, qu’on pourrait traduire plus facilement comme un RER local. Il concernerait trois lignes : Dax-Bayonne-Hendaye qui irait jusqu’à San Sebastian ; Bayonne-Peyrehorade-Pau et Bayonne-Saint-Jean-Pied-de-Port qui traverseraient le Pays basque intérieur. La liaison entre tous ces points géographiques serait constante avec au minimum un train quotidien toutes les demi-heures, de 6 h à minuit. La population locale, notamment les travailleurs et les étudiants, y trouverait de nombreux avantages : pratique avec une facilité de déplacement et un désengorgement des routes, financier par des économies grâce aux forfaits ferroviaires (moins coûteux que le carburant), environnemental avec une circulation réduite de manière significative. Sans oublier le facteur immobilier : beaucoup de personnes qui travaillent sur la zone BAB, avec la flambée des prix de l’habitat, ont dû s’éloigner de leur lieu de travail pour trouver un logement.

Ce projet d’avenir est donc une nécessité et une priorité.